Déterminer que son conjoint est toxique et comment s’en sortir

Actuellement, le mythe du pervers narcissique est très reconnu. Mais est-ce qu’il existe vraiment ? Et comment reconnaitre qu’on est en train de vivre une relation de couple avec ? Pour reconnaitre qu’on est plongé au cœur d’une relation toxique, il y a des signes qui ne trompent jamais. Même s’ils sont très subtils, ils peuvent être déterminés, car ce sont des comportements et des paroles bien déterminés. Mais il existe bel et bien des moyens pour apprendre à se détacher de ce genre de relation. Voici alors tout ce qu’il faut connaitre sur le sujet.

Les signes pour reconnaitre un pervers narcissique

Dès le premier abord, un pervers narcissique a tout pour plaire. Ils sont très affectueux et passionnés au début de la relation. Mais au fur et à mesure que le temps passe, il commence à adopter des comportements qui sont toxiques pour son conjoint. Il lance des phrases assassines qui renferment beaucoup de dévalorisation et de culpabilisation. Ce comportement il ne l’adopte qu’avec son partenaire.
Au milieu de son cercle social, il va être très agréable et il est souvent apprécié de tous. Ce qui fait que cette attitude soit difficile à discerner, c’est parce qu’il se comporte souvent de façon très contradictoire. Il lance une phrase dévalorisante à son partenaire et l’instant d’après lui dit des phrases remplies d’amour. Cette situation créée donc un lourd sentiment d’incertitude chez son partenaire.

Les choses qui font que la relation soit toxique

En général, les pervers narcissiques ne sont attirés que par un genre de personne en particulier. Il cible les personnes généreuses et compréhensives, et qui ont une tendance à manquer de confiance en elles-mêmes. Cela nourrit leur égo, car ils se sentent assez puissants en face de ce type de personnalité. C’est une dynamique de relation qui est expliquée par le modèle du triangle de Karpman.
La victime se fait dévaloriser par un persécuteur, mais ce dernier va aussi jouer le rôle du sauveur en lui disant des mots emplis de douceur et d’amour. La victime se sentira alors perdue dans ce type de relation et aura beaucoup de mal à trouver une échappatoire. C’est la définition même d’une relation toxique que l’on retrouve ici.

Les clés pour sortir de cette relation

Une relation vécue avec un pervers narcissique n’a pas d’autre solution à part la séparation. Ce type de personne ne se rendra jamais compte du mal qu’il procure, car pour lui, il n’est jamais en tort. Tout ce qu’il y a à faire, c’est de savoir repérer les signes de la relation malsaine et commencer à prendre ses distances.
Pour déstabiliser ce genre de personne, il suffit de lui exposer ses réalités en face. Certes, il aura peut-être du mal à accepter ses fautes, mais ce sera déjà un pas pour que la victime soulage ses douleurs. Ensuite, il faudra à tout prix couper les ponts avec lui. Bloquer tout contact et apprendre à reconstruire sa vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *